salmoncheesecake1

 

In Strasbourg (Alsace Région) until Wednesday October 31st, I leave you in the company of this recipe which has been first posted in March 2007.

A Strasbourg pour un mariage jusqu'au mercredi 31 octobre, je vous laisse en compagnie de cette recette initialement publiée en Mars 2007.


When I was working in Advertising, we liked to invent 2-steps advertisements : first step (called « teasing ») with a mysterious message, anonymous most of the time and second step one week later (called “revelation”) with the full description of the product, the offer,…The objective being obvious : to provoke an interest from the prospective client by inflaming his/her curiosity.

Today, as I am not a cruel person, you will have the 2 steps simultaneously :

Teasing : but “wateezeet” ? Sweet ? Savory ? Starter ? Dessert ?

Revelation : it is a savoury cheesecake, an appetizer, made with gingerbread, salmon and beetroot !

Lorsque je travaillais dans la Pub, on aimait bien concevoir des annonces en 2 temps : une phase « mystère » (appelée « teasing » dans notre jargon) où l’on proposait un visuel et rien d’autre (parfois un logo, mais c’était très rare), puis une semaine après, la phase « révélation » détaillant le produit, l’offre, etc… Le but étant bien évidemment de susciter l’intérêt du prospect (youplaboum ! Bon OK, comme dirait ma fille pré-ado, elle était faible, celle-là) en attisant sa curiosité. Comme je ne suis pas cruelle, aujourd’hui vous aurez droit aux 2 phases en même temps :

Teasing : mais kesdon ? Salé ? Sucré ? Entrée ? Dessert ? Keskiadedan ?

Révélation : Il s’agit d’un cheesecake salé, en guise d’entrée, réalisé avec du pain d’épices (pour la base), du saumon et du chèvre frais (pour l’appareil) et de la betterave (pour le dessus).

salmoncheesecake2

Recette en français en bas de page !

Smoked Salmon and Gingerbread Cheesecake

For 6 individual cheese-cakes, or 1 large.

Ustensils : 6 ring molds or 1 large spring form pan with removeable bottom..

For the gingerbread base : 

6.2 oz stale gingerbread. If ever the gingerbread was not “stale”, you can bake the slices in a warm oven for 5 minutes and let them cool at room temperature.

5 oz salted butter

2 tablespoons caraway seeds

For the salmon filling :

10.5 oz fresh goat cheese

4.2 oz Philadelphia Cheese

10.5 oz smoked salmon

4 eggs

2 tablespoons chopped Chives

For the beetroot « coulis » :

7 oz already cooked beetroot

2 tablespoons olive oil

1 tablespoon fresh grated ginger

Make the gingerbread base : Using a food processor, mix the stale gingerbread (cut into pieces) with the caraway seeds until you obtein a powder. In a mixing bowl, mix this base with melted butter.

Make the salmon filling : In a food processor, mix the smoked salmon with the Philadelphia cheese. Then, in a mixing bowl, mix this « paste » with the fresh goat cheese. Add, one by one, the eggs and mix well until smooth. Add the chives. Mix again.

Make the beetroot “coulis” : In a food processor, mix beetroot with ginger and olive oil, until like a “coulis”. If too thick, add olive oil.

Arrange the 6 rings side by side (or the large pan) on a baking sheet lined with parchment paper. In the bottom of each ring (or at the bottom of the spring form pan), press a thick layer of the gingerbread crust. Bake 10 minutes in a 360°F oven.

Remove from the oven and cover the gingerbread crust(s) with the salmon filling to ¾.

Lower the oven temperature to 250°F. Bake 25 minutes for the individual cheesecakes or 45 minutes for the large one.

Remove from the oven and let stand at room temperature. Carefully spoon one or two tbsp of the beetroot coulis on top. Refrigerate at least 3 hours (one night is better).

Unmold only at the last minute, just before serving.

Cheesecake au Pain d’Epices et au Saumon Fumé

Pour 6 cheese-cakes individuels de 8 cm de diamètre ou un grand pour 6/8 personnes :

Matériel : 6 cercles individuels de cuisson ou un grand moule à charnière à fond amovible.

Pour la pâte : 

8 tranches soit 175g de pain d’épice rassis ou cuit 5 minutes à four chaud s’il n’est pas rassis

140g de beurre demi-sel

2 CS de graines de carvi

Pour la garniture au saumon :

300g de chèvre frais type Chavroux

6 x 20g Kiris

300g de saumon fumé

4 oeufs

2 CS de ciboulette ciselée

Pour le « coulis » aux betteraves :

200g de betterave cuite

2 CS d’huile d’olive

1 CS de gingembre râpé

Préparez la pâte : Au mixer électrique, mixez le pain d’épices en morceaux avec le carvi, jusqu’à obtention d’une poudre. Dans un saladier, mélanger cette poudre avec le beurre fondu.

Préparez la garniture au saumon : Au mixer tout d’abord, mixez le saumon fumé avec les Kiris. Puis, dans un saladier, mélangez cette crème de saumon avec le chèvre frais jusqu’à un mélange homogène. Ajoutez, un par un, les œufs. Mélangez bien. Ne salez pas, car le saumon fumé l’est assez. Ajoutez la ciboulette.

Préparez le « coulis » de betterave : Toujours dans un mixer électrique, mélangez la betterave, l’huile d’olive et le gingembre frais râpé. Rajouter de l’huile d’olive si la consistance est trop épaisse.

Assemblage : Disposez 6 cercles de cuisson (ou le grand moule) sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Dans le fond de chaque cercle de cuisson ( ou dans le fond du grand moule à charnière), disposez 2 ou 3 CS de pâte de pain d’épices (ou la totalité pour le grand moule) et étalez. Tassez bien à l’aide d’un verre. Faites cuire ce fond 10 minutes à 180°C.

Sortez les fonds du four et baissez la T° à 120°C. Versez la crème saumon/ciboulette par-dessus le fond de chaque cercle. Faites cuire au four 25 minutes pour les cheesecakes individuels et 45 mn pour le grand moule.

Laissez refroidir à température ambiante. Recouvrez délicatement, toujours dans le ou les moules, du coulis de betterave et mettez au frigo quelques heures ou même une nuit.

Démoulez juste avant de servir. A servir froid avec une salade de feuilles de chêne.