Une journée puis une semaine particulières....

For this post in english, click here !

JFP_N_B

Quelle semaine étrange je viens de vivre...Une montagne russe de sentiments : la joie, la peine, l'introspection...Je ne suis pas une grande rédactrice, j'ai parfois du mal  à exprimer mes sentiments noir sur blanc, je vous demande donc de pardonner à l'avance les quelques maladresses que vous noterez ici ou là...


La joie : Pour ceux qui suivent ce blog ou qui me connaissent personnellement, mon premier prix au concours de recettes organisé par le magazine Glamour n'est plus un scoop : je vous ai suffisamment rabâché les oreilles avec cette victoire inattendue !  L'unique juré étant Mr Jean-François Piège, l'un des prix dévolus à la gagnante  était de voir figurer sa recette au menu de la Brasserie Thoumieux. Vendredi 30 septembre, ce fut donc le grand jour et c'est bien évidemment entourée de ma famille et de mes amis que je m'y suis rendue, toute excitée, fière et cependant légèrement anxieuse : quel goût aurait ma recette, cuisinée par d'autres ? Aurais-je l'occasion d'apercevoir, ou encore mieux, de discuter avec Mr Piège ? Son récent titre de Chef de l'année 2011 me laissait craindre un tourbillon médiatique qui le laisserait peu disponible pour une causette avec l'une de ses invitées. En fait, pour faire bref, tout s'est merveilleusement déroulé, nous avons dégusté un excellent repas dont tous les détails sont narrés avec brio par mon amie Lili ici. Pour ma part, je me suis régalée de ris de veau -parfaitement cuits-, pommes grenailles et  cèpes qui étaient d'une gourmandise absolue, avec une sauce divine ! Suivis d'un dessert régressif : les churros à tremper dans du chocolat de grande qualité, et du sucre pétillant de notre enfance, accompagnés d'une glace vanille. Délicieusement régressif et... évocateur de mes quelques mois d'étudiante en Espagne. Quant à ma recette, bien évidemment, nous l'avons commandée et goûtée. Mr Piège l'avait légèrement twistée en confectionnant une vraie pâte à tempura et en proposant le miel à part au lieu de tremper les fritures dedans. Une version plus diététiquement correcte : les beignets s'en retrouvaient du coup beaucoup plus croustillants que dans ma version et le goût du miel (à la truffe, wow) ressortait mieux. J'ai beaucoup apprécié sa version et la testerai à la maison. Je suis curieuse de connaître la préférence de mes filles ! A la fin du repas, Mr Piège s'est joint à nous et nous a consacré un peu de son temps pour me féliciter (!), m'expliquer pourquoi il avait choisi cette recette et nous donner un aperçu de sa vision de la Cuisine. Très enrichissant. Mais il faut avouer que j'étais assez intimidée et donc peu loquace...
Bref, du rire, de la chaleur et de la bonne humeur pendant ce déjeuner et je ne pouvais m'empêcher de penser que j'avais de la chance d'être si bien entourée et aimée. D'ailleurs, mon cher ami Laurent m'a dédiée un très joli billet d'amitié ici. Encore merci ! On en arrive à la seconde partie de ce billet, plus personnelle et moins légère.

 

DSC03551 

DSCN9157

Les ris de veau, pommes grenaille et cèpes et les churros à tremper dans une sauce au chocolat et du sucre pétillant.

 DSC03558

Mes tempuras d'épinards revisités par Mr Piège. Oui, c'est un dessert.

DSC03562

La peine : Deux jours après cette journée particulière, une très mauvaise nouvelle : le décès, totalement inattendu, de ma grand-mère maternelle. Je ne m'étendrai pas là-dessus, vous savez que je suis assez pudique et fais rarement part de choses très personnelles sur ce blog ou sur les réseaux sociaux en général. Simplement, un choc, du chagrin, et je réalise que je n'ai dorénavant plus de grand-parent...


La réflexion : je vous entends d'ici. Vous vous dites qu'il n'y a aucun rapport entre ces deux événements. Et bien, je n'en suis pas si sûre. Je suis intimement convaincue qu'il n'y a pas de hasard dans la vie (si vous saviez comment j'ai rencontré mon mari, vous me prendriez pour une grande mythomane !). Tout d'abord, la recette "culte" qui m' a fait gagner le concours et qui a été choisie par Mr Piège est une version revisitée d'une recette familiale, donc préparée, entre autres, par ma grand-mère Julie.C'est drôle, car j'avais tout de suite pensé à soumettre ces "tempura d'épinards au miel et sésame" pour le concours tout en mesurant la prise de risque (confirmée par Mr Piège et c'est d'ailleurs ce qui lui a plu). D'autre part, le rabbin au cimetière nous a fait un beau discours sur la transmission en nous expliquant que c'était la plus belle façon de continuer à faire vivre les disparus, bien mieux que les simples souvenirs. Ma grand-mère était réputée, entre autres choses, pour  ses belles tables remplies de mets délicieux. Et c'est vrai que lorsque j'ai cuisiné les plats traditionnels du Yom Kippour (Grand pardon) la semaine dernière, j'avais l'impression qu'elle était avec moi, dans ma cuisine, à me sourire d'un air entendu et à goûter et re-goûter pour que ça soit aussi bien que si c'était elle qui les avait préparés. J'étais comme exaltée ! Je suis certaine que chez Thoumieux, brasserie proposant des plats traditionnels, on est sensible à cette notion de recettes passées de générations en générations, de mets partagés autour de grandes tablées, sans se soucier des heures qui passent et des centimètres gagnés autour de la taille !

Bref, une recette familiale revisitée, célebrée chez Thoumieux, brasserie traditionnelle, deux jours avant le décès de ma grand-mère : je vous l'ai dit, pour moi,  il n'y a pas de hasard !! 

DSC03559

 DSC03560

Tout un symbole : la tarte aux fruits à partager de chez Thoumieux.

Copyright : Foodie Froggy sauf photo des churros : Lilibox.